Presse

« Caroline Pépin-Coulombe a tout ce qu’il faut pour percer. Elle a une formation solide en musique, elle est détentrice d’un baccalauréat en interprétation jazz de l’Université de Sherbrooke. Elle a un grain de voix unique, elle est belle comme le jour et attendez d’entendre sa musique. »

Annick Moulin, journaliste culturelle au Téléjournal Estrie, Radio-Canada
Visionner le reportage

«Do It Right, pétillante ode aux plaisirs d’une passion amoureuse négociée avec lenteur qui ouvre l’album, rappelle à notre souvenir la soyeuse sensualité des grands groupes de R&B féminins des années 90, dont En Vogue et TLC. »
« Enfant de la Néo-Soul, […] Caroline Pépin-Coulombe est prête à prendre des risques, prête à projeter avec puissance sa voix comme à en assumer la vulnérabilité. C’est l’essentiel.»

Dominic Tardif, Voir Estrie, 3 janvier 2013
Caroline Pépin-Coulombe : Enfant de la Néo-Soul

« Diamant brut prêt à être poli »

Larry O’Malley, directeur du studio d’enregistrement Audiobec

« Elle continue […] de laisser la chaude empreinte de sa voix ici et ailleurs, tout en prenant un virage plus soul et groovy que jamais! »

Amélie Boissonneau, La Nouvelle, 5 décembre 2012
Caroline Pépin-Coulombe en contrôle

« Elle s’entoure de musiciens qui ont de toute évidence un faible pour la musique black des années 70; ça rappelle les belles années Motown et la rythmique funky et sautillante des Stevie Wonder et cie. La demoiselle a un talent sûr pour les mélodies ver d’oreille, livrées d’une voix chaude, polyvalente et puissante – sans toutefois beurrer trop épais. […]elle a tout ce qu’il faut pour séduire les foules. »

Eve Bonin, La Nouvelle, 21 novembre 2012
Achetez maintenant, écoutez plus tard

« La chanteuse qui dépoussière le scat avec espièglerie »

Voir Estrie, 6 septembre 2012

« La nouvelle voix issue de la scène locale sherbrookoise est celle de Caroline Pépin-Coulombe. Après un hommage et un EP, l’heure de son «vrai de vrai» concert a sonné »

Mathieu Petit, Voir Estrie, 15 décembre 2011
Caroline Pépin-Coulombe : Avec options

« Rien qui ne laisse présager la chaleur riche et intense des interprétations qui l’ont fait connaître sur la scène sherbrookoise et qui ornent son premier mini album. » « celle dont la voix rappelle immanquablement celle de la chanteuse britannique Adèle.»

Catherine Bouchard, La Nouvelle, 14 décembre 2011
Jazz, liberté, amour et petite boite noire

 
Autres articles :

Pour tous les goûts au OFF Festival des Harmonies
Annie Roy, Estrie Plus, 30 avril 2014

Ça va swigner à la Maison de la Culture Villebon!
Boom Montérégie, Pop Musique Weekend, 4 décembre 2013

Caroline Pépin-Coulombe lance Losin’ Control
Steve Bergeron, La Tribune, 5 décembre 2012

Nina Simone revisitée
Amélie Boissonneau, La Nouvelle, 11 mars 2010